Théo Mercier

Théo Mercier est né à Paris en 1984
Il vit et travaille à Paris

Plasticien et metteur en scène, Théo Mercier travaille sur la relation entre l’œuvre et son environnement. Dans ses installations, il mélange ses propres sculptures à des objets ou des artefacts collectés au cours de ses voyages, et cherche à créer une véritable chorégraphie du regard pour le spectateur. La diversité formelle et visuelle des collections ainsi rassemblées est à l’image de la mondialisation, leur agencement évoquant une certaine archéologie du futur où l’étrangeté, la poésie et l’humour naissent de rapprochements insolites.

Il a étudié à Paris à l’École nationale supérieure de design industriel (ENSCI) et à Berlin à l’Universität der Künste (UDK). Aux côtés de Bernhard Willhelm, il a travaillé sur la collection de costumes de scène de Björk avant de s’installer à New York en 2008 pour assister l’artiste Matthew Barney sur son projet d’opéra River of Fundament.

Théo Mercier à présenter plusieurs expositions personnelles, notamment à la 13ème Biennale de la Havane, Cuba ; au Musée de la Chasse et de la Nature, Paris (2019), au Museo El Eco, Mexico (2017), au Musée de l’Homme, Paris (2017), au Musée d’art Contemporain, Marseille (2016), au Lieu Unique, Nantes (2013), au Tri Postal, Lille (2012).

Il a participé à de nombreuses expositions collectives dans des institutions internationales telles que le Jameel Art Center, Dubaï ; le Fonds Hélène et Edouard Leclerc, Landerneau (2019), la Hamburger Bahnhof, Berlin (2018), le Palacio de Bellas Artes, Mexico (2018), le FRAC Bretagne, Rennes (2018), le Musée du site archéologique de Baalbek, Liban (2016), le MAC VAL, Vitry-sur-Seine (2015) et le Centre Pompidou, Paris (2013).

Théo Mercier a été résident à la Villa Médicis en 2013, et nominé pour le prix Marcel Duchamp en 2014. En 2019, il a remporté le Lion d’argent à la Biennale de la danse de Venise.

Télécharger CV