Théo Mercier

Théo Mercier est né à Paris en 1984
Il vit et travaille à Paris

Plasticien et metteur en scène, Théo Mercier travaille sur la relation entre l’œuvre et son environnement. Dans ses installations, il mélange ses propres sculptures à des objets ou des artefacts collectés au cours de ses voyages, et cherche à créer une véritable chorégraphie du regard pour le spectateur. Proclamant une liberté formelle dans sa pratique, il s’attache à déconstruire les mécanismes de l’histoire, des objets et des représentations dans lesquels il trouve des contradictions harmonieuses. Tour à tour explorateur, collectionneur et artiste, il s’engage dans une réflexion à l’intersection entre anthropologie, géopolitique et tourisme.

Il a étudié à Paris à l’École nationale supérieure de design industriel (ENSCI) et à Berlin à l’Universität der Künste (UDK).

Ses expositions personnelles incluent le Luma Westbau, Zurich (2022); Collection Lambert, Avignon (2021); Le Portique, Le Havre (2021); la 13ème Biennale de la Havanne, Cuba (2019) ; Musée de la Chasse et de la Nature, Paris (2019); Museo El Eco, Mexico (2017); Musée de l’Homme, Paris (2017); Musée d’art Contemporain, Marseille (2016); Lieu Unique, Nantes (2013); Tri Postal, Lille (2012), parmi d’autres.

Il a également participé à de nombreuses expositions collectives dans des lieux tels que Le Parvis, Tarbes (2022); Musée de la Vieille Charité, Marseille (2022); Pouchkine Museum, Moscou (2021); West Bund Museum, Shanghai (2021); Musée du Quai Branly, Paris (2021); Jameel Arts Center, Dubai (2019); Fonds Hélène et Edouard Leclerc, Landerneau (2019); Hamburger Bahnhof, Berlin (2018); Palacio de Bellas Artes, Mexico (2018); FRAC Bretagne, Rennes (2018); Musée du site archéologique de Baalbek, Liban (2016); MAC VAL, Vitry-sur-Seine (2015); et Centre Pompidou, Paris (2013).

Passant du “white cube” à la “black box”, Mercier a mis en scène Du futur faisons table rase (2014), Radio Vinci Park (2016, co-écrit avec François Chaignaud), La Fille du collectionneur (2017), Affordable Solution for Better Living (2018, co-écrit avec Steven Michel), BIG SISTERS (2020, co-écrit avec Steven Michel) and OUTREMONDE, une série de paysages vivants réalisés à partir de sculptures en sable (débutée en 2021). Ses performances ont été présentées à Nanterre-Amandiers; la Ménagerie de verre, Paris; Usine C, Montréal; The Invisible Dog Art Center, New York; Actoral Festival, Marseille; Dampfezentrale, Bern; Vooroit Art Center, Ghent; ou encore Vidy, Lausanne.

Théo Mercier a été résident à la Villa Médicis en 2013, et nominé pour le prix Marcel Duchamp en 2014. En 2019, il a remporté le Lion d’argent à la Biennale de la danse de Venise.

Télécharger CV