Teresa Margolles

Teresa Margolles est née en 1963 à Culiacan, Mexique. Elle vit et travaille à Mexico.

Diplômée de médecine légale et de sciences de la communication à l’Université Nationale de Mexico.

Les travaux de Teresa Margolles examinent les causes et les conséquences sociales de la mort. A ses yeux, la morgue reflète la société, et en particulier la région où elle vit, qui est frappée en permanence par des crimes lies à la drogue, la pauvreté, les crises politiques et les réactions militaries violentes du gouvernement, dévastant les populations. Teresa Margolles a ainsi développé un langage unique, donnant la parole aux sujets muets de ses oeuvres – les victimes, considérées comme des “dégats collatéraux” qui nourrissent des statistiques anonymes. Elle a été recompensée en 2014 Avec “Premio de Fotografía Latinoamericana Purificación García”, Zona Maco, Ciudad de México

Son travail a été montré à l’international dans des institutions telles que la Tate Modern à Londres (2012), le MALBA Museo d’Arte Latinoamericano de Buenos Aires (2008), le Museo del Barrio (2008) et le Brooklyn Museum of Art (2007) à New York, la Kunsthalle de Vienne (2007), le CAC Brétigny (2006), le Museum für Moderne Kunst de Francfort (2004), P.S.1/MoMa à New York (2002), le Kunst-Werke de Berlin (2002), la South London Gallery (2002), notamment. Elle a également participé à de nombreuses biennales parmi lesquelles Art Basel (2013), Berlin (2012), Moscou (2007), Liverpool (2006), Prague (2005), Mercosur (2003) et Cuenca (2002). Sa proposition What else could we talk about ? a été remarquée lors de la 53e Exposition internationale d’art contemporain de la Biennale de Venise en 2009, Making World, pavillon mexicain, commissarié par Cuauhtémoc Medina.

Partager

Upcoming exhibition

  • L'œuvre du diable - Carlos Motta - September 8-October 6

Upcoming fairs

  • fiac! / October 18-21
  • ARTBO / October 25-28
  • Art Basel Miami Beach / December 6-9

EN
ES EN