Saâdane Afif

Saâdane Afif, est né en 1970 à Vendôme. Il vit et travaille à Berlin.

Son oeuvre multiforme fait appel au savoir-faire d’artisans, de musiciens et d’écrivains, dans des projets collaboratifs qui remettent en question le concept même de l’oeuvre d’art unique ou du créateur individuel. Saâdane Afif, qui se décrit comme un “artiste conceptuel bavard”, utilise ainsi des formes de culture populaire, comme la musique, pour réunir les gens dans un moment partagé de créativité. A travers l’exploration de plusieurs médias (performances, objets, sculptures, textes, affiches, etc.), il provoque à la fois l’effondrement et l’expansion de la notion de paternité créatrice.

Depuis 2004, il commande régulièrement à d’autres artistes et écrivains des paroles de chansons inspirées de ses oeuvres. Très vite, ces textes sont devenus un élément fondamental de la pratique de Saâdane Afif, en même temps qu’une remise en cause des notions d’interprétation et de perception d’une oeuvre d’art. Exposées au mur à côté des oeuvres, les chansons sont la matérialisation de ce qui se passe dans l’esprit du “regardeur” ; un processus d’interprétation inhérent à la relation entre l’art et son public.

Ses dernières expositions personnelles regroupent notamment : The Fountain Archives, Jumex, Mexico (2019) ; This is Ornamental, Kunsthalle Wien, Vienne (2018) ; Paroles, WIELS, Bruxelles (2018) ; Ici., Leopold-Hoesch Museum, Düren ; et Là-bas., La Panacée, Montpellier (2017-2018) ; The Fountain Archives, Centre Pompidou, Paris (2017) ; Quoi? – L’Eternité, Atelier Hermès, Séoul (2016) ; Vice de Forme: Das Kabarett , Hamburger Bahnhof, Berlin (2016) ; Das Ende der Welt, Museum für Naturkunde, Berlin (2015) ; ou encore Blue Time, Blue Time, Blue Time…, IAC, Villeurbanne (2013).
Le travail de Saâdane Afif a également été présenté lors de la Documenta 12 (2007), à la 8ème Biennale de Berlin (2014), ainsi qu’à la 56ème Biennale de Venise (2015).

Ses oeuvres sont dans les collections permanentes du Centre Pompidou, Paris; du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris; du Nouveau Musée National de Monaco; du MUDAM, Luxembourg; du Museum für Moderne Kunst (MMK), Frankfurt; et du Museum Haus Konstruktiv, Zürich; parmi d’autres.

Il a reçu le prix Marcel Duchamp en 2009, et le prix Meurice pour l’art contemporain en 2015.

Partager

Current exhibition

  • Les testaments trahis
  • Lawrence Abu Hamdan - Milena Bonilla - Chen Ching-Yuan - Voluspa Jarpa - Bouchra Khalili - Teresa Margolles - Oscar Muñoz
  • July 2nd - August 8th