Liliana Porter

Liliana Porter est née en 1941 à Buenos Aires, en Argentine, et elle vit et travaille actuellement à New York, aux États-Unis.

Artiste argentine parmi les plus citées dans la culture contemporaine, Liliana Porter s’est longtemps interrogée sur la frontière entre la réalité et sa représentation. Elle est passée maître dans l’art de distiller la vie et l’art à de simples profondeurs par des juxtapositions humoristiques d’objets incongrus.

Au fil des ans,  Liliana Porter a amassé une collection prodigieuse et excentrique de figurines, de bibelots, de jouets ainsi que des souvenirs de voyages dans le monde entier. Ces objets kitsch apparaissent régulièrement dans son travail, proposant une interprétation politique, philosophique et existentielle à partir de leur mise en scène souvent inattendue. Chacun représente une époque et un récit culturel et historique différent. Liliana Porter prend plaisir à manipuler le temps, l’histoire et la réalité en les combinant comme s’ils dialoguaient dans un espace blanc indéfini. En 1964, elle s’est installée à New York, où elle vit et travaille depuis. Cette même année, elle a fondé le ‘New York Graphic Workshop’ avec deux artistes : Luis Camnitzer et José Guillermo Castillo, dans le but de redéfinir la pratique de la gravure.

Depuis une première exposition individuelle au Museum of Modern Art (MoMA) de New York en 1973, elle a largement exposé en Europe, en Amérique Latine et aux États-Unis, avec d’importantes rétrospectives individuelles au Museo Tamayo De Arte Contemporáneo de Mexico (2008) et à ARTIUM Vitoria (2017). Elle a également fait partie de l’exposition principale, Viva Arte Viva, à la 57ème Biennale de Venise (2017).

Ses œuvres font partie de nombreuses collections institutionnelles en Amérique latine, en Europe et aux États-Unis, notamment le Museum of Modern Art, New York ; le Metropolitan Museum of Art, New York ; le Whitney Museum of American Art, New York ; le Centre Georges Pompidou, Paris; Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofia, Madrid; Museo de Arte Moderno, Buenos Aires ; Philadelphia Museum of Art, Philadelphie ; Smithsonian Museum of American Art, Washington DC ; Pérez Art Museum Miami, Tate Modern, Londres.

Professeur au Queens College, City University of New York (CUNY)de 1991 à 2007, Liliana Porter a reçu d’importants prix et récompenses, notamment une bourse Guggenheim en 1980, trois bourses de la New York Foundation for the Arts (1985, 1996, 1999), la bourse régionale Mid Atlantic/NEA (1994) et sept bourses de recherche PSC-CUNY (de 1994 à 2004).

Plusieurs monographies lui ont été consacrées dont ‘Liliana Porter and the Art of Simulation’ (Florencia Bazzano-Nelson, Ashgate Press) publiée en 2008.

Partager

Current exhibition

  • Les testaments trahis
  • Lawrence Abu Hamdan - Milena Bonilla - Chen Ching-Yuan - Voluspa Jarpa - Bouchra Khalili - Teresa Margolles - Oscar Muñoz
  • July 2nd - August 8th