Anas Albraehe

Anas Albraehe est né en Syrie en 1991.
Il vit et travaille entre Paris et Beyrouth.

Il a obtenu une licence en peinture et dessin à l’université des beaux-arts de Damas, en Syrie, en 2013. Après le déclenchement de la guerre en Syrie, il s’est installé au Liban, où il a poursuivi ses études, obtenant un master en psychologie et en art-thérapie à l’université libanaise en 2015.

Ayant grandi dans la campagne reculée de Suwayda, Anas a trouvé l’inspiration dans les détails vibrants et riches de son environnement. Son travaille met en scène les nuances complexes de la psychologie humaine, avec un accent particulier sur l’influence des couleurs. Fortement influencé par des artistes français tels que Jean-François Millet, Jules Breton, Henri Matisse et Gauguin. Albraehe mélange des compositions complexes et une palette de couleurs vibrantes pour créer des portraits éclatants. Anas reconnaît que ses choix de couleurs sont instinctifs et contribuent à séparer ses œuvres de la réalité, en créant un jeu de nuances harmonieux et imaginatif qui fait écho à la beauté de son environnement. Malgré la distance géographique qui le sépare de son pays d’origine, Albraehe conserve un lien étroit avec ses racines syriennes, tissant dans ses créations l’esthétique et les textures émotionnelles de son pays natal. Les peintures qui en résultent sont des explorations intuitives, pleines d’âme et équilibrées de la couleur et de la forme. Anas Albraehe est lauréat en 2021 du programme de résidence de l’Institut français à la Cité internationale des Arts à Paris. Plusieurs expositions personnelles ont été consacrées à son travail “Mother Earth” à la galerie Agial (Beyrouth, 2018), “The Dream catcher” à l’Artspace Hamra (Beyrouth, 2017) et “Manal” à la galerie d’art Wadi Finan (Amman, 2017). Il a participé à plusieurs expositions collectives, notamment à la Middle East Institute Gallery, Washington D.C. (2019), à la Capkuwait Gallery, Koweït (2018) et à la Albareh Gallery, Bahreïn (2015).